a minuscule

La lettre a

Cette lettre représente essentiellement la qualité du lien affectif que la personne tisse avec autrui

Les tracés réduits ou hypertrophiés sont des gestes significatifs non développés ici.

Quelques formes assez caractéristiques.

La lettre systématiquement ouverte est tracée par une personne qui accorde une confiance très importante envers autrui, jusqu'à la crédulité.

Son apparition ponctuelle alternée avec des formes fermées exprime des possibilités d'accès de l'esprit à des concepts comme l'idéalisation. (Une forme ou deux dans un texte permet de donner cette interprétation).

Forme standard, scolaire

  La lettre modèle est fermée en haut et à droite. Elle représente la personne aux relations affectives sans difficultés et franches.

 

A savoir...

La personne pressée qui escamote sa vie affective : elle ne parvient pas à associer "la vie" à la vie affective et lui donner sa place. Comportement qui peut être tempéramental ou conjoncturel. Dans le premier cas, peu de choses à faire. Ici le tracé est singulièrement gonflé.

L'inémotivité peut aussi être présente : dans ce cas l'écriture est extrêmement régulière, souvent lourde et lente.

 C'est une forme rare...

Surcroit de liaison. Nettement perceptible par l'ajout initial vertical. Le "a" est tracé entre deux montants.

L'important dans ce tracé le fait que le tracé du a est encadré par deux montants. La personne manifeste de belles capacités de prévision qui révèlent leur intérêt dans l'organisation et l'anticipation. Aptitude très précieuse tant dans la vie personnelle que professionnelle. Evidemment...

                    Très fiable et facile à repérer dans l'écriture et dans le comportement !

 

 

 

L'important dans ce tracé est l'ovale horizontale qui se développe sur la ligne de base. Ce geste, quand il est peu fréquent et se développe soit sur le "a" ou sur le "d" permet d'émettre l'hypothèse que la personne est sujette aux phobies.

Note : ne pas diagnostiquer une écriture déjà ovalisée

 

 

Tous les traits qui empiètent dans la boucle du "a" montrent une réticence du scripteur à exprimer le fond de sa pensée

La fréquence de cet empiètement dans un texte donné montre le degré de réserve.

L'empiètement systématique outre la force de la réserve implique la possibilité de relations affectives difficiles et distantes. Ici, il est nettement accentué.

Voilà pour le a

147 votes. Moyenne 2.66 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×