la lettre j

j sous différentes formes

Comment la personne se voit

 


La personne qui l'écrit explique comment elle se voit par rapport à autrui.

Lorsque la personne pointe son "j", on considére qu'elle apprécie et recherche les avis et savoirs extérieurs afin de fonder son opinion et son jugement. L'absence, bien entendu, montre l'inverse.

 

   La dimension à travers deux exemples :
- Lettre réduite

 

Le sentiment d'infériorité qui anime la personne est assez fort, très souvent masqué très souvent par une (des) réaction(s) de compensation afin de démontrer l'opposé, aux autres et à soi-même, y compris par l'excès, ceci lorsque la forme est préservée.
Si la forme est altérée l'auto dépréciation est plus nettement extériorisée. Le climat familial peut en être à l'origine.

                    - lettre aggrandie

 

Par contre ce j est le fait d'un scripteur qui se donne de l'importance. Généralement cette inflation apparaît dans tous les domaines, généralement sans apporter le fond en proportion.

 

 

Sans trait initial, la personne annonce une indépendance de pensée. Elle choisit ses maîtres et ne se reconnaît pas inféodée à une idée, pis, une idéologie. Bon épanouissement affectif ici (panse gonflée).

 

Ici, nous nous retrouvons dans un sentiment d'incomplètude affective. La personne sent qu'elle a manqué de présence affective, parentale ou autre. Il s'ensuit une sorte de quête (donc des demandes) d'attention auprès des autres. Ceci est particulièrement vrai lorsque cette forme se retrouve systématiquement, voire très fréquemment (3 tracés sur 4) dans une écriture. Les personnes manifestent parfois de la nostalgie pour le passé.

Rappel : lettre g et les considérations sur le comportement maternel vis à vis du nourrisson.


 

Ici, le jambage est très éloquent par le gonflement homogène et régulier de la panse : nette et gonflée, elle représente de belles capacités affectives du ou de la scriptrice essentiellement dans la vie familiale.
L'impact est particulièrement positif pour le bien être des enfants.

 

 

Généralement interrompu et vif, ce jambage représente un système de revendications de toutes sortes, parfois anodines, parfois lourdes.
Il s'agit d'une opposition qui prend sa source dans une relation affective parents/enfant ressentie comme étant insuffisante. Dans le cas d'un enfant "la situation est récupérable" avec un comportement parental adapté, par contre la situation est plus délicate lorsqu'il s'agit d'adulte.
Lorsque le trait final traverse le jambage, les revendications deviennent agressives, surtout si le trait final est aigu et étiré.

 

Ici, c'est une lettre majuscule qui s'est fourvoyée dans un mot en minuscules.
La personne se préserve en recherchant sa prééminence, par un statut social, dans le milieu ou elle se trouve, y compris au détriment d'autrui jusqu'à la délinquance (cas extrême).

Haut de page

 


38 votes. Moyenne 3.26 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×