lettre m

 

haut

Le m

 

Lettre intéressante...  

Les choses. On peut les utiliser pour, se valoriser, se donner une image, exprimer des ressentis, ou fabriquer des outils dont l'emploi est la finalité.

m arcade : architecte. Il compose avec la matière, la dissout, la recompose et l'agrège pour un usage où l'apparence est très importante. La matière devra s'adapter.
m anguleux : ferronnier. Il plie l'objet physiquement, le modèle en force pour lui donner une forme précise dans un but de fonctionnalité. L'esthétisme, s'adaptera à la mécanique.


Le m modèle

Ce sont les arcades qui sont le plus important :

 

 

 

Lorsque ce tracé est quasi systématique la personne accorde à son aspect vestimentaire ainsi qu'à son aspect physique une grande importance.
Par exemple, il s'agira d'être " impeccable ", pour une personne et pour une autre de " refléter le plus fidèlement possible une personnalité " à partir de son apparence.

D'une manière générale, ces personnes sont soumises à une norme, celle de l'image qu'elle doivent laisser d'elles. Cette soumission est aussi indirectement à celle de la loi et à toute autorité ou représentation.

En ce qui concerne les enfants, la persistance de ce tracé après la puberté est le signe d'une éducation contraignante. L'enfant se soumet par crainte des réprimandes : son épanouissement compromis le rend susceptible de se protéger afin d'éviter " les histoires ".


   
Les angles

 

La personne échappe partiellement à la conformité (ci-haut) par le biais de son savoir-faire qui lui permet de s'exprimer par sa compétence. C'est une sorte de fenêtre, une échappatoire.

Avoir un rôle, social ou autre, perçu comme important dans une structure permet de mieux accepter ce qui est considéré comme une nécessité : docilité envers toutes sortes d'instances représentant l'ordre, l'autorité.*

Une notion de balance entre contraintes matérilles et/ou serviles et aspect peut être avancée.

 

Lorsque le tracé supérieur est anguleux, la personne s'en prend directement à la matière qu'elle va manipuler, travailler, pour la façonner. Celà sous-tend compétence, savoir-faire acquis ou inné (ou les deux). Bon ou bonne professionnel.

Ceci sans tension importante, y compris dans des situations hors habitudes : adaptabilité facile à de nouvelles situations

La considération esthétique et souvent prise en compte comme composante de la fonctionnalité.

Comme la partie basse de la lettre reste courbe la souplesse dans les relations sociales, en et hors contexte professionnel, est préservée.


Si les deux zones sont concernées  la personne est rigoureuse. Dans tous les domaines. Le manque de souplesse dans les relations sociales est très perceptible surtout dans le cadre professionnel mais assouplies en privé à condition que d'autres signes le confirment comme les jambages pleins et arrondis par exemple.



 

La guirlande bien marquée est représentative de la lenteur dans l'exécution d'une activité.

La sociabilité est un trait dominant de la personne. Elle s'adapte facilement et sait trouver les moyens pour s'épargner les efforts y compris en employant les compétences qui l'entourent. voir aussi la lettre "g" en hélice.

L'examen des hampes et jambages permet de mieux cerner la qualité de l'activité de la personne.

Dans cet exemple la guirlande, accentuée, présente des anneaux. La personne, quoique active agit avec une lenteur certaine. Ici, le trait initial ajoute de surcroît une prison vis à vis des habitudes. La puissance de travail est de toute manière modérée.


 guirlande étirée


 

La guirlande peut s'étirer mollement. La pression est faible (voir le reste de l'écriture). Les activités tendent à être bâclées. Comme l'exemple ci-gauche.

Par contre si la pression est forte et l'attaque des lettres incisive (en général les deux formes cohabitent) il s'agit de la traduction d'une impatience qui conduit la personne à agir rapidement, au plus urgent, au plus pratique et fréquemment avec précision en se dégageant le plus possible de tout formalisme ou lourdeur. L'écriture est simplifiée : des hampes et jambages sont bâtonnés, simplifiés, quelques formes de lettres complètent cette image comme le t en v (voir) le f bâtonné, les liaisons, etc.


 
Filiforme

Dans un contexte d'écriture évoluée ce tracé (en plus sec) indique une personne de très belle efficacité d'un pragmatisme qui ne s'embarrasse pas avec ce qu'elle considère comme du superflu.
Dans les relations sociales, savoir-faire et tact, manipulation.

Si le tracé de l'écriture est labile (instable, changeant) et de pression faible nous rencontrons là, une personne assez peu scrupuleuse (dans l'exécution d'une activité).


m disjoint

Le tracé du m nécessite une continuité dans l'effort. Cette continuité est compromise par exemple lorsque le troisième jambage est interrompu :
  • - signe de surmenage ou de fatigue,
  • - personne qui vit dans la hâte, se sent dans l'urgence.

 

Totalement disjoint (forme assez rare) cette lettre témoigne d'une personnalité brisée. Des signes supplémentaires peuvent alourdir le pronostic.


M agrandi

La première arcade agrandie témoigne d'une personne qui dispose d'une autorité ou d'un ascendant naturels. Si la surélévation est modérée, la personne aspire à la dignité (voir premier "m" tout en haut).

Une grande arcade témoigne elle d'une tendance à un orgueil (à préciser avec d'autres signes) ostensible (attention il s'agit d'une arcade et non pas d'un angle agrandi !)


M réduit

Le m rapetissé signe une baisse sensible des forces vitales. Les raisons en sont variées, allant de la maladie à l'âge jusqu'aux inhibitions fortes qui empêchent la personne de " faire ". (souvent associé avec une barre de t courte)

 

La plongée du trait final est un indice sérieux. La personne se force pour rester à niveau dans sa tâche. Elle craint d'être -ou est- débordée ou dépassée.

Cliquez : Retour haut de page

63 votes. Moyenne 2.73 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site